Métamorphose en 40 jours

February 22, 2017

Nous avons terminé nos travaux quelques jours avant les vacances de la construction du Québec, date très importante pour l’hôtel. La piscine était remplie et prête pour les vacanciers.[1]
Nous avons terminé nos travaux quelques jours avant les vacances de la construction du Québec, date très importante pour l’hôtel. La piscine était remplie et prête pour les vacanciers. Photos : Piscines Bonaventure Inc.

Par Mark Fournier

Aux termes de l’achat du Holiday Inn Pointe-Claire, les nouveaux propriétaires s’étaient engagés à effectuer la restauration nécessaire afin de satisfaire aux standards de la bannière. Ainsi, la nouvelle administration a fait appel à Piscines Bonaventure Inc pour restaurer l’espace piscine.

Quand nous avons affaire à une chaîne d’hôtel comme le Holiday Inn, nous devons répondre à une liste d’exigences très précises et rigoureuses afin d’assurer une homogénéité et un niveau de sécurité pour tous les établissements de la chaîne, où qu’ils se situent dans le monde. Ces standards devaient donc répondre ou dépasser les normes de la réglementation sur la sécurité dans les bains publics du gouvernement du Québec. Les indications de profondeur devaient normalement être affichées selon les systèmes métrique (mètres et centimètres) et impérial (pieds et pouces) sur la plage de la piscine, ainsi que sur ses murs intérieurs et ceux du bain tourbillon.

Toutes les informations sur le design et les matériaux des fournisseurs devaient être présentées avant le début des travaux. Nous devions avoir des rencontres hebdomadaires sur le chantier et être prêts à répondre aux questions. Une présentation de notre planification des travaux devait être remise pour la semaine suivante.

Au cours de ces rénovations, comme l’hôtel devait demeurer en opération, nous devions prévoir des pauses durant les heures de travail surtout en fonction du bruit, et enfin, nous devions maintenir la propreté du chantier. Un échéancier de quarante (40) jours nous avait été imposé car les propriétaires désiraient voir l’espace piscine prêt à recevoir les clients durant les vacances de la construction, période parmi les plus achalandées de l’année.

État des lieux

Nous avons commencé par vider le bassin et créer une rampe en pierre concassée pour que la machinerie puisse descendre dans la piscine.[2]
Nous avons commencé par vider le bassin et créer une rampe en pierre concassée pour que la machinerie puisse descendre dans la piscine.

Notre premier contact avec le projet fut une visite de chantier où se trouvaient encore plusieurs clients. Ces installations utilisées depuis plusieurs décennies étaient devenues vétustes. La piscine circulaire avait un diamètre de 12 m (40 pi.) avec une partie rectangulaire jointe, où on trouvait les marches et la section peu profonde.

La partie profonde était de 3.6 m (12 p34i.), offrant donc très peu d’espace de jeu, où les baigneurs pouvaient se tenir debout, pieds au fond. Cette situation était la première préoccupation du Holiday Inn, car sur les plans, la nouvelle piscine avait une profondeur maximale de 1.4 m (4.5 pi.). La qualité d’eau de la piscine existante était mal assurée par un système de filtration fixé au sol, diatomée datant des années 70. Sa tuyauterie d’un diamètre de 38 mm (1.5 po.), faite d’un mélange de cuivre et PVC, les chauffe-eau électriques et le système de déshumidification étaient désuets.

Notre mandat était de construire une piscine et un bain tourbillon à l’intérieur de la structure existante avec une nouvelle plomberie, et des systèmes de filtration, de chauffage et d’électricité. Le tout en 40 jours et dans un hôtel toujours en opération.

Par la suite, nous avons poursuivi avec la démolition du cap, rentré de la pierre concassée 19 mm (0.75 po.) net pour relever la partie profonde et faire des tranchées autour de la piscine pour y installer la nouvelle plomberie et l’électricité.[3]
Par la suite, nous avons poursuivi avec la démolition du cap, rentré de la pierre concassée 19 mm (0.75 po.) net pour relever la partie profonde et faire des tranchées autour de la piscine pour y installer la nouvelle plomberie et l’électricité.

Préparation et démolition

Nous avons commencé par vider le bassin et créer une rampe en pierre concassée pour que la machinerie puisse descendre dans la piscine. Nous avions un accès avec des doubles portes donnant sur le stationnement. Par conséquent, l’utilisation de la mini machinerie actionnée par le propane exigeait une parfaite ventilation. Par la suite, nous avons poursuivi avec la démolition du cap, rentré de la pierre concassée 19 mm (0.75 po.) net pour relever la partie profonde et faire des tranchées autour de la piscine pour y installer la nouvelle plomberie et l’électricité.

Coffrage et acier

Une fois les préparatifs complétés, nous avons commencé la construction de la nouvelle piscine, dont les dimensions seraient de 7 x 12 m (22 x 39 pi.) et du bain tourbillon de 2.5 x 3.5 m (8 x 11 pi.). Les coffrages du bain tourbillon furent localisés à l’endroit de l’ancienne partie peu profonde. Pour la piscine, nous avons utilisé une partie de l’ancienne structure comme coffrage extérieur des deux bouts. Par la suite, nous avons posé l’acier d’armature 10 mm au 8’’ c/c. Puis, mis en place des écumoires, drains de fond, jets, retours, niches et autres équipements. La structure de béton est faite au gunite, béton appliqué « pneumatiquement », un procédé à sec. Cela nous a permis d’avoir une flexibilité lors de l’application et peu de fissures de retrait lors du mûrissement.

Plomberie et électricité

Pour la piscine, nous avons utilisé une partie de l’ancienne structure comme coffrage extérieur des deux bouts.[4]
Pour la piscine, nous avons utilisé une partie de l’ancienne structure comme coffrage extérieur des deux bouts.

Une fois le bétonnage réalisé, nous avons procédé aux travaux de plomberie et d’électricité. L’utilisation de tuyauterie PVC de 51 mm (2 po.) et 76 mm (3 po.) a permis d’avoir une filtration complète en moins de six heures avec moins de pression dans le système. Pour l’électricité, tout a été fait à neuf, les panneaux, le filage et les contrôles.

Après quoi l’entrepreneur général a rapidement fait les travaux de restauration de la dalle de béton autour de la piscine, et posé le revêtement de plancher, une tuile de porcelaine 305 x 305 mm (12 x 12 po.). Travaux suivis par la peinture de l’ensemble des lieux.

Travaux de finition

L’étape suivante fut l’installation de la bordure de ligne d’eau pour la piscine et d’un fini tuile pour le tourbillon. Le bain tourbillon complètement fait avec des tuiles est plus coûteux au départ, mais s’avère un bon investissement à long terme, en évitant des frais récurrents de peinture et les fermetures périodiques du bassin pour cause d’entretien.

Les spécifications étaient l’utilisation d’une tuile porcelaine et de vitre. Nous devions faire le motif à partir d’un dessin fourni. Également l’installation de marqueurs des profondeurs sur le mur intérieur de la piscine et du bain tourbillon, de même que sur la plage de la piscine. Des carreaux de porcelaine noire 51 x 51 mm (2 x 2 po.) ont été utilisés pour faire les démarcations noires pour les marches. Le fini intérieur de la piscine est un crépi « marbelite » bleu pâle, réalisé par une entreprise de Toronto, GR Pool Plastering.

Filtration et chauffage

Des carreaux de porcelaine noire 51 x 51 mm (2 x 2 po.) ont été utilisés pour faire les démarcations noires pour les marches. Le fini intérieur de la piscine est un crépi « marbelite » bleu pâle, réalisé par une entreprise de Toronto, GR Pool Plastering.[5]
Des carreaux de porcelaine noire 51 x 51 mm (2 x 2 po.) ont été utilisés pour faire les démarcations noires pour les marches. Le fini intérieur de la piscine est un crépi « marbelite » bleu pâle, réalisé par une entreprise de Toronto, GR Pool Plastering.

Durant les travaux de finition, la filtration était réalisée simultanément. Nous avons utilisé des pompes à vitesse variables pour la filtration de la piscine et du bain tourbillon. Avec ces pompes, l’hôtel peut réaliser une économie sur la consommation d’électricité et obtenir le volume d’eau idéal. Nous avons utilisé des filtres à sable en fibre de verre pour leur facilité d’utilisation et leur durabilité.

Le système HVAC assure la déshumidification, le chauffage de la pièce et de l’eau de la piscine. Un chauffe-eau électrique a été installé comme système secondaire pour les mois d’hiver. Pour le tourbillon, c’est également un chauffe-eau électrique. Qui a été installé. Ces travaux ont permis de réaliser une économie sur les frais d’opération et d’augmenter le confort des clients.

Mise en opération

Nous avons terminé nos travaux quelques jours avant les vacances de la construction du Québec, date très importante pour l’hôtel. La piscine était remplie et prête pour les vacanciers.


Né en 1962 à Montréal, au Québec, Mark Fournier est une troisième génération de constructeur de piscines. Après avoir obtenu un baccalauréat en économique de l’Université de Montréal en 1987, il a décidé que la construction de piscines était sa passion, et il a consacré tout son temps à travailler avec son père dans l’entreprise familiale, Piscines Bonaventure Inc. En 2008, il est devenu propeiétaire de Piscines Bonaventure Inc. et membre de Master Pools Guild. Il est depuis 2013 membre du Conseil canadien des piscines et spas à titre de représentant du Québec, et il est actuellement vice-président de l’orginisation. On peut le joindre par courriel à mark@piscinesbonaventure.com.

Endnotes:
  1. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/Hilton1.jpg
  2. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/Holiday4.jpg
  3. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/Holiday2.jpg
  4. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/Holiday6.jpg
  5. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/Holiday9.jpg

Source URL: https://www.piscines-spas.ca/metamorphose-en-40-jours/