Conseils techniques pour identifier et traiter les problèmes de qualité de l’eau

March 15, 2018

Certaines algues sont faciles à traiter et à éliminer; toutefois, certaines autres peuvent représenter un réel défi.[1]
Certaines algues sont faciles à traiter et à éliminer; toutefois, certaines autres peuvent représenter un réel défi. Photos avec la permission de NC Brands.

Par Terry Arko

À mesure que la température se réchauffe et que la saison de baignade commence, la qualité de l’eau de la piscine se détériore et les algues apparaissent souvent. Certaines algues sont faciles à traiter et à éliminer; toutefois, certaines autres peuvent représenter un réel défi. Les trois principales catégories d’algues sont : verte, noire et jaune moutarde. Les algues vertes sont relativement faciles à éliminer, mais les algues de couleur jaune moutarde et noires sont difficiles à tuer et peuvent par conséquent compliquer la tâche des professionnels du service pour la piscine.

Algues vertes

En général, les algues vertes se forment et se propagent en raison d’un manque d’assainisseur dans l’eau de la piscine ou d’une mauvaise circulation d’eau. Lorsqu’elles sont présentes, on peut les identifier puisque l’eau de la piscine devient trouble. Si elles continuent de croître, la qualité de l’eau va se détériorer et, dans les cas extrêmes, l’eau finira par devenir si opaque qu’il pourrait devenir difficile de voir les marches et le fond de la piscine.

Les spores des algues vertes sont courantes et présentes habituellement lorsque le niveau de chlore n’est pas maintenu, notamment lorsqu’il fait très chaud et que c’est ensoleillé. Ce type d’algues peut être introduit après une contamination croisée par les jouets ou les maillots de bain utilisés dans une rivière ou un lac avant d’être introduits dans la piscine. Les techniciens se servent de brosses et de bâtons pour nettoyer les algues, mais ils oublient souvent de les nettoyer avant de passer à la prochaine piscine, ce qui peut contaminer les autres piscines qui font l’objet d’un service. Cela dit, les algues vertes sont les plus faciles à prévenir et à éliminer. De fortes doses de chlore permettent de les éliminer assez rapidement; le processus peut aussi être accéléré en ajoutant un algicide.

Une fois que l’eau a été traitée pour éliminer les algues, le travail de rendre l’eau claire revient à la pompe et au filtreur. Le système de filtration doit fonctionner en continu pour retenir les algues mortes et nettoyer l’eau. Un clarificateur d’eau peut aussi servir à accélérer ce processus. Une fois que la chimie de l’eau a été équilibrée correctement et maintenue (à l’aide de produits chimiques et d’assainisseurs), il est rare que les algues vertes reviennent.

Algues noires

Pour éliminer la possibilité de confondre les algues de couleur jaune moutarde à des algues vertes, la première question à poser au propriétaire porte à savoir si l’eau de la piscine est trouble.[2]
Pour éliminer la possibilité de confondre les algues de couleur jaune moutarde à des algues vertes, la première question à poser au propriétaire porte à savoir si l’eau de la piscine est trouble.

Ce type d’algues apparaît habituellement comme des points noirs sur le plâtre d’une piscine, normalement dans les zones creuses où le plâtre a été gratté ou les endroits où des dépôts de calcium se sont formés. Ces zones agissent comme de petites fosses dans lesquelles l’eau ne circule pas correctement, ce qui produit un endroit propice à la formation d’algues noires.

Les algues noires sont un problème presque exclusif aux piscines de béton. Elles sont difficiles à traiter car elles s’incrustent dans le plâtre et forment une couche de protection rendant les traitements chimiques standards inefficaces. Puisque cette algue a besoin d’un endroit pour s’accrocher, le problème s’intensifie encore davantage dans les piscines dont la surface est endommagée. Les fissures et les zones endommagées à proximité des lumières, rails d’échelle ou tuiles brisées constituent un excellent habitat pour les algues noires.

Une fois les algues détectées, l’eau contenant ce type d’algue doit être traitée immédiatement, puisque plus la tête de l’algue grossit, plus elle s’incrustera dans le plâtre et sera difficile à éliminer. Il existe plusieurs moyens de les traiter, y compris le brossage des zones infectées avec une brosse en acier inoxydable pour enlever le revêtement de protection. Il faut recommencer le brossage jusqu’à ce que les algues soient éliminées de la piscine. Dans les cas les plus sévères, il est possible de contrôler la propagation des algues, mais pas de les éliminer complètement.

Après avoir brossé les zones et les surfaces, il faut traiter l’eau avec des produits chimiques pour éliminer les algues de la piscine. L’un des traitements les plus efficaces consiste à utiliser des granules de trichlor sur les surfaces horizontales de la piscine et un algicide à large spectre à base de cuivre sur les surfaces verticales, ainsi que dans l’eau de la piscine. Lors de ce processus, il faut d’abord effectuer le traitement par le trichlor, puis, une fois que le niveau de chlore est redevenu normal et que la chimie de l’eau est équilibrée, il faut appliquer l’algicide à base de cuivre. On peut aussi utiliser un algicide à large spectre de cuivre chélaté comme mesure préventive. Certains algicides de cuivre sont chélatés trois fois, ce qui protège la piscine pendant des mois, permettant au professionnel du service de brosser efficacement et d’éliminer les algues noires, couche après couche.

Les traitements pour les algues ne sont efficaces que si l’eau de la piscine est équilibrée, filtrée et circulée correctement.[3]
Les traitements pour les algues ne sont efficaces que si l’eau de la piscine est équilibrée, filtrée et circulée correctement.

Toutefois, avant d’utiliser l’algicide métallique, il est important de tester l’eau pour la présence de métaux afin de s’assurer qu’aucun métal non chélaté n’ait été introduit par l’équipement de la piscine ou la source de l’eau. Si des métaux se trouvent dans l’eau de la piscine en plus de l’algicide métallique, l’eau peut devenir sursaturée, causant des tâches ou une décoloration de l’eau.

Dans le cas des algues noires, il est extrêmement important de toujours aspirer ou brosser et effectuer un lavage à contre-courant pour nettoyer les restants de têtes d’algue afin de les éliminer dans le système de filtration. Pour contrôler ce type d’algues, il est primordial de bien brosser, car celles-ci produisent une couche protectrice qui leur permet de résister aux traitements chimiques. De plus, tous les morceaux d’algues noires restant dans l’eau de la piscine peuvent croître à nouveau; par conséquent, pour les maîtriser, il faut conserver le niveau de chlore plus élevé (ppm – parts par million). Cela peut aussi être utile d’utiliser un algicide à large spectre à base de cuivre lors du traitement.

Algues de couleur jaune moutarde

Les algues de couleur jaune moutarde dans une piscine bleue rendent l’eau verdâtre, il est donc important de poser les bonnes questions au propriétaire et de confirmer ses observations avant de poser un diagnostic. [4]
Les algues de couleur jaune moutarde dans une piscine bleue rendent l’eau verdâtre, il est donc important de poser les bonnes questions au propriétaire et de confirmer ses observations avant de poser un diagnostic.

Parmi les algues les plus difficiles à éliminer pour un technicien du service, mentionnons les algues de couleur jaune moutarde, car elles sont souvent mal identifiées comme algues vertes, du pollen ou simplement une eau de piscine sale.

Les algues de couleur jaune moutarde dans une piscine bleue rendent l’eau verdâtre, il est donc important de poser les bonnes questions au propriétaire et de confirmer ses observations avant de poser un diagnostic. La première question à poser au propriétaire porte à savoir si l’eau de la piscine est trouble. S’il dit non, ce ne sont probablement pas des algues vertes, puisque celles-ci rendent l’eau de la piscine trouble et obscure.

Pour éliminer la possibilité de pollen ou de saleté, demandez-lui si la saleté se recolle immédiatement sur les parois de la piscine après le brossage. S’il dit oui, il ne s’agit pas de pollen ou de saleté, puisque les débris devraient simplement tomber au fond de la piscine et non s’accrocher aux parois. Donc, si l’eau est trouble et que la saleté s’accroche aux parois après le brossage, le problème est probablement les algues de couleur jaune moutarde.

Ce type d’algues résiste fortement à des niveaux élevés de chlore et survit sans problème dans une piscine dont la chimie de l’eau est bien équilibrée. En fait, l’entretien de la piscine peut être impeccable, mais les algues de couleur jaune moutarde peuvent continuer à se propager. Ces algues proviennent souvent de l’eau de lacs, d’étangs, par le vent, la pluie et même les écumoires de feuilles, les tuyaux ou têtes d’aspirateur utilisés dans une autre piscine.

L’entretien régulier de l’eau permet de prévenir la croissance des algues. Il faut donc maintenir le bon équilibre de la chimie de l’eau et nettoyer la piscine à la main. [5]
L’entretien régulier de l’eau permet de prévenir la croissance des algues. Il faut donc maintenir le bon équilibre de la chimie de l’eau et nettoyer la piscine à la main.

Même si les algues de couleur jaune moutarde peuvent facilement être brossées de la surface de la piscine, elles reviennent au même endroit quelques jours plus tard—notamment dans les zones ombragées de la piscine. Lors du traitement de ce problème, il faut utiliser un algicide ou du chlore conçu spécifiquement pour éliminer les algues de couleur jaune moutarde. Le bromure de sodium permet d’éliminer ce type d’algues assez rapidement; cependant, il ne fonctionne qu’une seule fois. Autrement dit, il ne peut prévenir le retour de cette algue lors de la prochaine pluie. Pour une protection à plus long terme, il faut utiliser un algicide à large spectre à base de cuivre pour prévenir le retour de cette algue.

L’entretien de routine est essentiel

L’entretien régulier de l’eau permet de prévenir la croissance des algues. Il faut maintenir le bon équilibre de la chimie de l’eau et nettoyer la piscine à la main (p. ex. brossage, aspirateur, nettoyage de l’écumoire et des paniers de la pompe, etc.) pour minimiser la croissance des algues. Il est aussi important que la pompe et le filtreur fonctionnent au moins de huit à dix heures par jour l’été. Les traitements pour les algues ne sont efficaces que si l’eau de la piscine est équilibrée, filtrée et circulée correctement. (Remarque : il faut nettoyer le filtreur de la piscine avant de résoudre le problème d’algues.)

Pour ce qui est des algues dans une piscine plus vieille dont la finition en plâtre est usée, la surface de la piscine devrait être refaite ou, tout au moins, les zones plus rudes devraient être poncées pour devenir lisses.


Terry Arko[6]

Terry Arko a plus de 30 années d’expérience dans l’industrie de la piscine et du spa, travaillant dans les secteurs du service, de la réparation, de la vente au détail, de la fabrication de produits chimiques, du service à la clientèle, des ventes et du développement des produits. Il est un Certified pool operator (CPO) et un formateur CPO de la National Swimming Pool Foundation (NSPF). Terry Arko est actuellement un spécialiste de l’eau pour NC Brands, la maison mère de SeaKlear and Natural Chemistry, un fabricant de produits pour la piscine et le spa. On peut le joindre par courriel à tarko@ncbrands.com.

Endnotes:
  1. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/Algae_2-1.jpg
  2. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/algae-cloudy-water-pool.jpg
  3. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/stain-Resized_20161208_1.jpg
  4. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/Algae_1.jpg
  5. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/stain-pool.jpg
  6. [Image]: http://10.10.0.98/piscines/wp-content/uploads/2018/08/Arko_Headshot.jpg

Source URL: https://www.piscines-spas.ca/conseils-techniques-pour-identifier-et-traiter-les-problemes-de-qualite-de-leau/