Imprimer l’article au complet

Toiles à lames éliminant la nécessité de contours symétriques

Comme les lames sont semi-rigides et avec leur capacité de flottaison, cela permet de couper la toile en toute forme convergente, éliminant les restrictions d’une toile rectangulaire automatique.
Comme les lames sont semi-rigides et avec leur capacité de flottaison, cela permet de couper la toile en toute forme convergente, éliminant les restrictions d’une toile rectangulaire automatique. Photo : Bonavista Pools Ltd.

Par Tom Dankel

Tout en étant encore considéré comme un segment niche pour la piscine, les toiles automatiques gagnent en popularité en raison de leur capacité à réduire les coûts d’opération de la piscine et/ou du spa face à la hausse des coûts énergétiques et de la consommation en eau dans les zones climatiques arides. En fait, pour de nombreux constructeurs, la toile automatique représente une pièce d’équipement tout aussi importante que la pompe et le filtreur, et ils l’incluent dans leurs devis aux clients.

Pendant des décennies, la norme pour le Canada et les États-Unis était un type de toile automatique traditionnelle avec rails et rebords profilés. Bien que ces toiles puissent être installées pour une nouvelle piscine ou une piscine existante, elles doivent toujours être rectangulaires. Cela limite donc les concepteurs, constructeurs et propriétaires en matière de forme du bassin d’eau.

Voici la toile à lames pour piscine

La plus unique des caractéristiques des lames, c’est qu’elles peuvent être coupées en toute forme convergente et donc se conformer à une extrémité en pointe.
La plus unique des caractéristiques des lames, c’est qu’elles peuvent être coupées en toute forme convergente et donc se conformer à une extrémité en pointe. Photo : Aquamatic Cover Systems.

Alors que les toiles à lames pour piscine sont couramment utilisées en Europe depuis plus de 30 ans, elles n’étaient importées en Amérique du Nord qu’au cas par cas, ce qui signifie que la plupart des intervenants de l’industrie ne connaissaient pas l’existence de ces produits. C’est vers 2001 qu’elles ont commencé à être commercialisées et fabriquées en Amérique comme option viable dans l’industrie de la piscine et du spa.

En raison des caractéristiques de la conception des lames de la toile avec un centre vide, une fois recouvertes et scellées, les trois chambres produisent un espace rempli d’air de 13 mm (0,5 po), ce qui rend la toile flottante et ajoute à son pouvoir isolant. Comme les lames sont semi-rigides et avec leur capacité de flottaison, cela permet de couper la toile en toute forme convergente, éliminant les restrictions d’une toile rectangulaire automatique avec rails comme mentionnée
ci-dessus.

En plus des lames au centre vide, des lames pleines (avec une cellule de mousse hermétique) sont également disponibles. Les premières sont offertes dans une gamme variée de couleurs et de types, et les deuxièmes sont fabriquées de chlorure de polyvinyle (PVC) profilé. Les populaires lames solaires sont co-profilées et faites de polycarbonate (PC).

Les formes libres des bassins d’eau est désormais un art—notamment pour les piscines avec rebords à l’infini (de type Lautner) et autre conception rectiligne unique. La toile à lames est idéale pour ce type de piscine et offre un système automatisé pour n’importe quelle piscine, puisqu’elle peut être installée pour une multitude d’applications. En fait, pour les bassins plus grands, on peut parfois utiliser une combinaison de deux ou trois systèmes pour recouvrir toute la surface de la piscine. D’autre part, les toiles pour piscine avec rails ne peuvent être installées qu’à une extrémité de la piscine (encastrée pour une nouvelle construction ou installée sur le dessus d’une terrasse existante).